Logo

Informations séjours – Coronavirus

Posté par Lionel JARDOT le 18 mai 2020 dans Actualités

Le 23 juin 2020, une nouvelle version du protocole nous a été transmise dont les principales évolutions sont les suivantes :

  • Assouplissement des consignes relatives à l’organisation des activités et de la restauration collective.
  • Suppression de l’obligation du port du masque pour les vacanciers (hors transports convoyages et transports pendant le séjour)

Il convient que vous appréhendiez la capacité de vos protégés :

  • à comprendre, appliquer et respecter les gestes barrières et de distanciation (lavage des mains, distance des 1 mètres).
  • être totalement autonome pour l’hygiène corporelle et vestimentaire afin d’éviter le maximum de contact physique.
  • ne pas souffrir de pathologie particulière à risque.

Les mesures prévues par ce protocole sanitaire ont vocation à être adaptées en fonction de l’évolution de la transmission du virus sur le territoire. Ses dispositions pourront donc être réévaluées fin juin début juillet, principale date de début de nos séjours, au regard des mesures décidées par le gouvernement concernant l’organisation de séjours de vacances.

Nous travaillons sur l’élaboration d’un plan de sécurisation de nos séjours précisant les mesures envisagées pour décliner les consignes sanitaires, qui sera présenté à l’autorité de tutelle (ARS ou conseils départementaux pour les établissements médico-sociaux) ou de contrôle (préfet de département pour les VAO).

Nous mettrons à votre disposition un livret de présentation explicitant les modalités d’organisation des séjours adaptées à la crise sanitaire. Ce livret d’accueil doit permettre aux personnes en situation de handicap et à leurs proches de consentir librement et de manière éclairée à un départ en vacances dans les conditions liées au contexte de crise sanitaire actuel.

 

LES MESURES PRÉVUES PAR CE PROTOCOLE :

 

Précautions particulières pour les personnes symptomatiques et les personnes à risques :

Les personnes accompagnées et les accompagnateurs diagnostiqués ou présentant des signes évocateurs d’atteinte par la Covid 19, ou ayant été en contact avec une personne malade dans les 15 jours avant le départ, doivent différer leur participation au séjour.

Pour les personnes à risques de forme grave de la COVID 19, au regard des critères définis par le HSCP2, et quel que soit leur lieu de vie habituel, il est recommandé qu’elles prennent l’attache de leur médecin habituel pour disposer d’un avis concernant leur participation au séjour avant leur inscription ou leur départ.

 

* Respect absolu des gestes barrières et de la distanciation :

Les mesures barrières sont un ensemble de gestes et d’attitudes individuels permettant de réduire le risque de transmission entre deux personnes dans la population.

  • Le responsable du séjour et les accompagnateurs veillent attentivement à faire respecter les gestes barrières pendant le déroulement du séjour, dès l’acheminement jusqu’au retour effectif des personnes accompagnées à leur domicile.
  • Les accompagnateurs veillent à mettre en œuvre ces gestes barrières pendant le séjour, en particulier pendant les repas, lors des activités et des sorties.

Pour rappel, ces gestes sont les suivants :
Se laver et se désinfecter régulièrement les mains, prioritairement à l’eau et au savon ou par l’application de solutions hydro-alcooliques ;

  • Se couvrir systématiquement le nez et la bouche quand on tousse ou éternue ;
  • L’hygiène de base des voies respiratoires au moyen de mouchoirs en papier jetables à jeter après utilisation dans une poubelle avec couvercle. Il convient de se laver les mains systématiquement après. Il est rappelé que les mouchoirs en papier jetables relèvent des DASRI (déchets d’activité de soins à risques infectieux et assimilés) ;
  • Éviter de se toucher le visage, en particulier le nez, la bouche et les yeux ;
  • Limiter les contacts physiques non indispensables et maintenir, pour les professionnels dont le métier n’exige pas de contact direct avec les personnes hébergées ou accompagnées, une distance d’au moins 1 mètre ;
  • Aérer régulièrement les pièces où sont hébergés les vacanciers ;
  • Porter impérativement un masque grand public dès lors que les règles de distanciation physique ne peuvent être garanties et dès la présence de signes d’une possible infection Covid-19 (toux, essoufflements, fièvre, céphalée, myalgie, perte de l’odorat ou du goût, rhinorrhée, etc.). En ce cas, avis médical rapide et isolement immédiat en attente de cet avis.
* Hygiène des mains (HDM)

L’HDM fait référence au lavage fréquent des mains, prioritairement à l’eau et au savon, ou à une solution hydro-alcoolique avec un produit contenant au moins 60% d’alcool selon la norme NF EN 14 476 + A2 (2019). L’HDM est la mesure d’hygiène la plus efficace pour prévenir la transmission croisée des virus comme le SARS-CoV-2.

-Le HCSP recommande de réaliser une HDM avant et après toute manipulation d’un masque (tout type de masque).

-Il est recommandé de réaliser une HDM avant de préparer les repas, de les servir et de manger et avant de sortir de chez soi.

-Il est recommandé de se laver les mains après s’être mouché, avoir toussé ou éternué, avoir rendu visite à une personne malade, chaque sortie à l’extérieur, avoir pris les transports en commun (ou partagés), être allé aux toilettes, avoir touché aux parties communes d’un immeuble.

-Compte tenu des modes de transmission du SARS-CoV-2 (directe par gouttelettes ou indirecte par les mains), l’HDM doit être réalisée fréquemment dans tous les milieux communautaires.

Il est recommandé de se laver les mains à l’eau et au savon pendant 30 secondes puis de les sécher avec une serviette propre ou à l’air libre. Pour la FHA, il est recommandé d’avoir les mains propres et de respecter les 6 étapes (paume contre paume/dos des mains/entre les doigts/les dos des doigts/les pouces/le bout des doigts et des ongles).

 

 

* Masque ou visière

Le port d’un masque « grand public » est obligatoire pour les personnels dans les situations où la distanciation d’au moins un mètre ne peut être garantie.
Le port du masque n’est pas obligatoire pour les vacanciers (hors transports convoyages et transports pendant le séjour), sauf lorsqu’ils présentent des symptômes dans l’attente de leur retour à domicile.
Les organisateurs de séjours se dotent d’un stock de masques grand public afin qu’ils puissent être fournis aux personnes qui n’en disposeraient pas.

 

Dans ce contexte, l’organisation de nos séjours nous semble réalisable. Toutefois, des adaptations vont être nécessaires et impératives. Il convient que vous appréhendiez la capacité de vos protégés :

– à comprendre, appliquer et respecter les gestes barrières et de distanciation.
– être totalement autonome pour l’hygiène corporelle afin d’éviter le maximum de contact physique.
– ne pas souffrir de pathologie particulière à risque.

Nous nous réservons donc le droit de procéder à un rapatriement immédiat du vacancier en cas de constat d’incapacité à respecter ces règles.

 

 Il convient que vous nous signaliez sous 8 jours par écrit, si au regard de ces dispositions, vous souhaitez annuler le séjour réservé.

Alors nous appliquerons l’ordonnance n°2020-315 du 25 mars 2020 relative aux conditions financières de la résolution de certains contrats de voyages touristiques et de séjours en cas de circonstances exceptionnelles et inévitables ou de force majeure (avoir de l’acompte déjà versé valable 18 mois).

Nouveau Été 2020

Le catalogue Été est là ! Vous souhaitez consulter notre nouveau catalogue interactif en ligne ? Cliquez sur la couverture !

Catalogue été 2020